Conduites à tenir face au Coronavirus

Si je n’ai pas de symptômes je respecte le confinement et j’applique les gestes barrières. Je réduis mes sorties au strict nécessaire : travail (si télétravail impossible), course impérative et visite médicale indispensable.

Si j’ai des symptômes évocateurs de COVID 19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires, rhume, enrouement) : j’appelle mon médecin traitant ou le 3966 la nuit et le weekend. Je n’appelle le 15 que si j’ai des difficultés respiratoires ou si j’ai fait un malaise, je m’isole strictement à domicile. Je pourrai me faire tester uniquement après avis médical, si je suis une personne fragile ou à risque (si j’ai un 100%), si je suis un professionnel de santé ou que je travaille dans le paramédical et le médico social. Si je n’appartiens à aucune de ces catégories, un médecin effectue le diagnostic sur signes cliniques. Mon médecin organisera un suivi clinique pendant deux semaines suivant l’apparition de mes symptômes, lui ou une infirmière me contacteront par téléphone pour suivre mon état de santé. Mon médecin traitant me fera mon arrêt de travail.

Si je suis testé positif ou si je suis diagnostiqué cliniquement : je reste strictement à domicile, si j’ai un rendez-vous médical indispensable je porte un masque pour m’y rendre. En cas de difficulté respiratoire, j’appelle le 15. Je me fais prescrire un arrêt de travail par mon médecin. Selon ma situation, je m’auto-surveille, ou mon médecin met en place un protocole de surveillance. Mon isolement sera levé quelques jours après la résolution complète des symptômes.

Si je suis testé négatif, je respecte le confinement et continue à appliquer les gestes barrières (je me lave les mains très régulièrement, je tousse et j’éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique, je salue sans serrer la main et j’arrête les embrassades) et je limite mes déplacements au strict nécessaire.